les femmes et le christianisme

 

Anne-Marie Pelletier

Préface de l’ouvrage « Du dernier rang, les femmes »

de Lucetta Scaraffia, Salvator, 2016.

Résumé:

Une première ! Lors du dernier synode romain sur la famille, des femmes ont pris la parole et leurs points de vue ont été repris dans le document final. L’une d’elles, Lucetta Scaraffia, était « assise au dernier rang de la grande Salle du synode ». Elle n’en fut pas moins attentive aux thèmes et aux enjeux du débat. Ce livre développe les points forts de son intervention devant les évêques : l’Église doit se souvenir que c’est le christianisme qui, le premier, a fondé l’égalité spirituelle entre les hommes et les femmes, et que c’est la tradition chrétienne qui a fait germer l’émancipation féminine en Occident. De ces pages il ressort que, « sans les femmes, l’Église ne peut pas penser l’avenir car elles n’acceptent plus de la soutenir, de la servir sans être écoutées ».  

Lucetta Scaraffia est une historienne et journaliste italienne, responsable du supplément féminin de L’Osservatore Romano. À la demande du pape, elle contribue à développer une théologie féminine dans l’Église. Elle est intervenue au synode romain sur la famille à la session d’octobre 2015. Essayiste de premier plan, elle est l’auteur de plusieurs livres à succès en Italie.

 

(La Procure) Présentation de l'ouvrage