Les assauts répétés des discours théoriques sur le poétique n'ont pas pris la forteresse. Car il n'y a pas de forteresse. Contre l'illusion positiviste de l'approche linguistique autant que contre le discours de l'ineffable, il faut tenir qu'il n'existe nulle formule du poétique qui définirait l'essence d'un genre. Et pour cela ramener dans l'espace protégé du poétique l'histoire, la fluctuance des esthétiques, l'appropriation idéologique ; non pour en finir avec la poésie, mais à l'inverse, pour y reconnaître la capacité qu'a le langage de déborder indéfiniment ses stéréotypes. 

Le blond : un indémodable

Vivamus et faucibus mauris, vel commodo mauris. Nulla mattis sed justo eget sagittis. Vivamus sollicitudin ultrices vehicula.

 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque est libero, venenatis pellentesque luctus vel, cursus a felis. Vivamus a libero felis. Aliquam molestie aliquet justo, vitae pretium lorem dictum vel. Nulla sit amet lobortis odio. Mauris eu luctus turpis.

Citation lurabitur condime intumirum dolori lorem bibendir amendis se elementum, libero sed consectetur dictum, sapien orci fermentum turpis, eget suscipit nulla nunc sit amet ipsum

Auteur de la citation Fonction de l'auteur
  •  

Fonctions poétiques, Analyse des poèmes de Mallarmé

Coll. "Horizons du langage. Série Recherches", Klincksieck, Paris, 1977